La chasse à l’arc

Si vous pensez que la chasse à l’arc est une passion brutal, alors réfléchissez-y un peu plus. Le fait est que la chasse à l’arc est un sport. Ce loisirs comporte plus de règles éthiques que les autres sports. La plupart de ces règles sont assez restrictives, mais les chasseurs de gibier ne se plaignent pas. Ils comprennent parfaitement la nécessité de ces règles, et le code d’éthique a été préservé pendant d’innombrables générations pour cette raison.

La chasse est l’une des activités les plus populaires en plein air. Elle est en fait réglementée par région, chaque territoire prescrivant ses propres règles pour savoir où chasser, quand chasser et quel sexe de gibier peut être chassé. La plupart des territoires appliquent une saison de chasse, et lorsque cette période arrive, des gens de tout le pays, et du monde entier d’ailleurs, viennent en masse pour pratiquer un sport qui les passionne. Si vous aimez la chasse et le tir à l’arc, c’est le moment d’essayer !

Pour beaucoup, la chasse à l’arc est la seule véritable façon de chasser. Ils pensent que la chasse à l’arc est plus “juste” et qu’elle oblige la personne qui chasse à travailler plus dur pour tuer que ceux qui utilisent des fusils.

La chasse à l’arc consiste à connaître votre proie, puis à la traquer et à la tirer. Vous devez savoir où ils vivent, où ils mangent et comment ils se rendent à ces endroits. Pour chasser quoi que ce soit, et en particulier les élans, il est souvent bon de trouver une source d’eau. Comme les animaux ont besoin d’eau pour survivre, camper autour de l’eau ne fera qu’augmenter vos chances de tirer une proie avec votre arc et vos flèches.
vous devez vous assurer que vous avez le bon équipement. Assurez-vous d’avoir un arc suffisamment tendu pour tirer sur un animal aussi gros et coriace qu’un élan. De plus, assurez-vous que vos flèches sont assez grandes et pointues pour assurer une mise à mort efficace.

Vous devez vous assurer que vous connaissez un peu votre proie. Enfin, si vous chassez un chevreuil ou un sanglier, vous devez garder à l’esprit qu’il s’agit d’un gros animal et vous assurer que vous disposez de tout l’équipement nécessaire.
Assurez-vous d’avoir un arc suffisamment tendu pour tirer sur un animal aussi gros et coriace. De plus, assurez-vous que vos flèches sont assez grandes et pointues pour assurer une mise à mort efficace.

Les chasseurs à la carabine tirent généralement à des distances allant jusqu’à 200 mètres. Les chasseurs à l’arc n’ont pas ce luxe. Une carabine peut tuer instantanément le gibier, même si elle est tirée à grande distance. L’efficacité d’une flèche pour tuer le gibier, en revanche, dépend de la distance à partir de laquelle elle sera tirée. C’est pourquoi les chasseurs à l’arc observent des distances plus courtes. Ceux qui manient l’arbalète, par exemple, se limitent à une distance maximale de 70 mètres. Ceux qui utilisent des arcs traditionnels comme l’arc long, l’arc automatique et l’arc recourbé se limitent à une distance maximale de 20 mètres. Ils veulent tuer immédiatement le gibier pour éviter des souffrances inutiles pour celui-ci. Les flèches tirées à plus grande distance auront un impact moindre. Le gibier peut être mortellement blessé, mais il vivra un peu plus longtemps, bien qu’avec une douleur insupportable.

La règle courante est qu’un chasseur doit trouver le gibier et s’assurer qu’il est bien mort. S’il survit malgré le coup, il doit être tué le plus rapidement possible. Cela est particulièrement vrai pour la chasse à l’arc, étant donné que les flèches ont une puissance de frappe moindre et que le gibier a plus de chances de survivre.

Ces règles ne sont pas gravées dans la pierre. Elles ne sont pas inscrites dans la loi. Les chasseurs les observent de leur plein gré, ce qui témoigne de la noblesse de ce sport.

En effet, la chasse à l’arc est un sport, à un moment donné, elle a même été qualifiée de sport des rois. Heureusement, bien des années plus tard, ce sport conserve toujours son code royal et discipliné.

Laisser un commentaire